Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Textile hôtelier

AccorHotels déploie une nouvelle gamme de linge écoresponsable


Publié le 2 mai 2018 09:24:00

 

A l’occasion du « Planet 21 Day » - moment de mobilisation annuelle des hôtels pour le développement durable - AccorHotels a annoncé le déploiement, d’ici à 2021, d’une nouvelle gamme de linge – linge de lit et linge de toilette – non blanchi chimiquement dans ses hôtels milieu de gamme et économiques en Europe (Novotel, Mercure, ibis, ibis Styles et ibis Budget). Premier groupe hôtelier mondial à offrir à ses clients un linge de couleur naturelle, AccorHotels marque un tournant dans le secteur de l’hospitalité en déclarant « Natural is the new white ! », dans le cadre de sa démarche globale de réduction de l’empreinte environnementale générée par les chambres. Arnaud Herrmann, directeur du développement durable AccorHotels, explique : «A travers cette innovation majeure, notre ambition est d’équiper nos chambres avec un linge moins impactant pour l’environnement. Ce projet répond à l’engagement pris par le Groupe, dans le cadre de son programme de développement durable Planet 21 ActingHere, à co-innover avec ses partenaires pour développer des offres de produits et de services à impact positif ». 


Des tests concluants
Les nouveaux produits textiles sont depuis plus d’un an utilisés par la grande majorité des hôtels économiques et milieu de gamme du Groupe au Royaume-Uni. En France et dans le reste des pays européens, les hôtels déploieront le nouveau linge de manière progressive, au fur et à mesure du renouvellement des contrats avec les blanchisseurs, généralement conclus pour une période de trois ans.

Une gamme écoresponsable ennoblie et confectionnée en France
La principale caractéristique du linge reconnaissable visuellement est sa couleur écrue – couleur naturelle du coton – conservée grâce à un ennoblissement des toiles excluant les agents blanchissants, de type peroxyde ou acide, et les azurants optiques. Ainsi, lors de la phase d’ennoblissement, la fibre de coton n’est pas soumise à l’oxydation, ce qui augmente sa longévité d’environ 20 à 25 %. Afin que le linge garde sa couleur naturelle tout au long de l’utilisation dans les hôtels, il est indispensable de lui réserver un entretien adapté. AccorHotels est en contact avec ses partenaires blanchisseurs en Europe pour les associer à une réflexion commune sur la réorganisation de leurs processus, ce qui amènerait également à une optimisation environnementale sur la phase utilisation. Au Royaume-Uni, certains blanchisseurs ont déjà mis en place un dispositif d’entretien spécifique pour la nouvelle gamme de linge et ont vu leur empreinte environnementale diminuer :  -75 % sur la consommation d’eau et -25 % sur les émissions de CO2.

Parallèlement, AccorHotels et son partenaire industriel Standard Textile ont mis au point la technologie Elévation® qui consiste à concentrer la masse du tissu sur le centre de la serviette de bain, ce qui permet d’optimiser le poids du produit tout en gardant la même qualité du geste et la même perception pour le client. Cette innovation, couplée à la suppression du blanchiment chimique lors de la phase ennoblissement, entraîne une diminution considérable de l’empreinte environnementale : entre 45% et 52% de diminution des impacts environnementaux pour une unité de linge éponge des marques milieu de gamme, et entre 35% et 45% pour le linge des marques économiques.

La conception et la fabrication de cette nouvelle gamme de linge a été possible grâce à une collaboration soutenue entre AccorHotels et ses fournisseurs de textile, Standard Textile et Tissage Mouline, partenaires historiques du Groupe. Les deux entreprises ont leurs sites d’ennoblissement et de confection établis dans les Vosges. Chez Tissage Mouline, la filature et le tissage de la toile sont réalisés également sur leurs sites vosgiens. Tous les articles de linge de lit sont ainsi ennoblis et confectionnés en France et certifiés par le label « Vosges Terre Textile », garant des produits de haute qualité et d’un savoir-faire reconnu.

 

Partager l'article