Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Blanchisserie. Cinq fabricants rejoignent le SYNEG


Publié le 2 oct. 2019 10:37:30

 

Dans un communiqué, le Conseil d’administration du SYNEG (syndicat national de l’équipement des grandes cuisines), réuni le 18 septembre 2019 à Paris la Défense, annonce avoir « validé l’adhésion de cinq fabricants de matériels de blanchisserie professionnelle, représentant 70% environ de leur marché. » Ces entreprises animeront au sein du SYNEG une commission blanchisserie dédiée à leurs actions communes. Elles disposeront d’un siège permanent au Conseil d’administration du SYNEG afin d’y représenter les spécificités de leur métier.

Les entreprises adhérentes sont :
Alliance Laundry Systems (marques Primus - Speed Queen - Unimac - Ipso – Huebsch)
Danube
Fagor Industrial
Girbau
Miele

Comme le soulignent Jean-Michel Soto, président du SYNEG, et Philippe Lebot, directeur général de Fagor Industrial et administrateur du SYNEG, « l’arrivée de ce métier au sein du SYNEG a beaucoup de sens. Les entreprises de la cuisine professionnelle et de la blanchisserie professionnelle disposent naturellement de nombreuses connexions : bureaux d’études, distributeurs, installateurs, clients et salons professionnels sont en grande partie communs. Elles partagent également de nombreuses règlementations et normes techniques : sécurité des machines, sécurité électrique, sécurité des appareils à gaz, équipements sous pression, hygiène, éco-conception, collecte et traitement des équipements en fin de vie… Enfin, certains adhérents sont déjà présents dans les 2 métiers, comme Fagor et Miele ».
Les fabricants de la blanchisserie ont été séduits par les avantages qu’offre une organisation professionnelle telle que le SYNEG : « Ils s’appuient sur une institution reconnue par les Pouvoirs publics et les organisations de bureaux d’études, d’installateurs, et d’utilisateurs… Ils bénéficient d’une structure de services exclusifs réservés aux adhérents : conseil et assistance juridique et technique ; statistiques de ventes ; production d’études, de normes et de guides de référence ; conditions d’achats préférentielles ; pavillons communs sur des salons internationaux… Ils peuvent échanger et agir collectivement sur des sujets spécifiques à leur métier, dans le cadre de règles de fonctionnement formalisées, transparentes et conformes au droit. »
C’est donc avec enthousiasme que ces entreprises vont réunir très prochainement la première Commission blanchisserie afin d’établir leurs règles de gouvernance interne et leur programme de travail pour les mois à venir, à commencer par la création d’un Observatoire statistique des ventes d’équipements de blanchisserie.

 

Partager l'article