Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Blanchisserie hospitalière

Grève à Digne-les-Bains : l’avis du GCSPA


Publié le 5 sept. 2017 11:38:45

 

En juin, un article paru sur le site Haute-Provence.com relayait la grève des salariés de la blanchisserie hospitalière de Digne-les-Bains. Ces derniers protestaient « contre la dégradation de leurs conditions de travail », dénonçant « la désorganisation de la production » ne permettant plus « de répondre aux impératifs de délais de livraison ».


Contacté par la rédaction, le GCSPA, gestionnaire de la blanchisserie implantée sur le site du centre hospitalier de Digne-les-Bains, a pris connaissance de cet article relatif au mouvement de grève en cours dans la structure. « L’avis de la direction du groupement n’ayant été à aucun moment sollicité, celle-ci souhaite apporter certaines précisions », note l’administrateur du GCSPA Vincent Vioujas.


« Plusieurs réponses positives allant dans le sens des revendications formulées dans le préavis de grève ont été apportées lors de la réunion organisée le 26 juin avec la direction du CH de Digne (dont le personnel mis à disposition relève), l’administration du GCSPA et les organisations syndicales signataires : acquisition de matériels conformes aux préconisations du service de santé au travail, anticipation de la date de diffusion des plannings de poste de travail, organisation de réunions d’équipe plus fréquentes... Il n’est cependant pas possible de satisfaire la demande visant à ce que le personnel ne soit pas amené à changer de poste de travail en cours de journée. Cette organisation dégradée, qui ne fait pas partie du mode normal de fonctionnement de la blanchisserie, s’impose en raison d’un absentéisme important. Celui-ci donne toutefois lieu à un certain nombre de remplacements. Aller au-delà remettrait en cause l’équilibre économique de la structure dans un contexte de forte concurrence sur le marché du blanchissage du linge dans le département. »


Il ajoute que « la diminution des effectifs évoquée (lesquels sont toutefois stables depuis deux ans) est à corréler à l’évolution du volume produit, en nette baisse suite au départ de plusieurs adhérents. » Vincent Vioujas souligne par ailleurs que « depuis qu’il assure la gestion du site (soit depuis le 1er janvier 2015), le GCSPA s’est constamment efforcé d’améliorer les conditions de travail des personnels en réalisant de nombreux investissements (près de 100 000 euros en 2016) et en affectant des mensualités de remplacement qui permettent, par exemple, à l’ensemble des agents de disposer de trois semaines de congés consécutifs pendant la période estivale (juillet et août), situation relativement exceptionnelle au regard des autres services relevant du CH de Digne. »


La grève a été levée le 18 juillet.