Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Laverie

Le Cofreet lance une campagne de communication dans les laveries


Publié le 20 mars 2018 12:24:15

 

Poursuivant son objectif de toujours mieux informer et sensibiliser les consommateurs à la bonne compréhension des symboles d’entretien, le Cofreet présente son affiche grand public destinée aux laveries françaises.

En collaboration avec l’AFL (Association Française des Laveries), le Cofreet a créé cette affiche pour attirer l’œil des utilisateurs des machines en laveries et ainsi les inciter à s’informer sur la signification des symboles d’entretien se trouvant sur leurs étiquettes, et apprendre les bons gestes à suivre pour prendre soin de leurs textiles (vêtements, tissus d’ameublement, etc.).

En plus d’interpeller le consommateur, l’affiche valorise l’aspect digital en rappelant l’existence de l’application Mon Étiquette (disponible sur smartphones) qui répertorie l’ensemble des combinaisons des symboles et propose de nombreux conseils et astuces pour l’entretien des textiles.

Ce support visuel montre l’importance des symboles, qu’il ne faut ni oublier ni négliger pour entretenir parfaitement ses textiles. Vivement recommandé par l’AFL, il est mis à disposition gratuitement et sur demande aux propriétaires de laveries.

« Nous sommes ravis d’avoir participé à la naissance de cette affiche au côté du Cofreet. Réalisée avec le concours de certains de nos membres, cette affiche répond aux besoins du propriétaire de la laverie qui souhaite donner une dimension d’engagement, de services et de conseils à ses clients », affirme Christine Balmont, Présidente de l’AFL.

Cette affiche est disponible gratuitement sur les sites web du Cofreet et de l’AFL « Avec le lancement de son application Mon Étiquette et de cette affiche destinée aux laveries, le Cofreet réaffirme sa volonté de s’adresser au grand public pour toujours mieux le sensibiliser à l’importance de la signification des symboles sur l’étiquette d’entretien afin de préserver le plus longtemps ses textiles ! », souligne Pascale Florant, Secrétaire Générale du Cofreet.