Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Les restructurations profitent aux fabricants « challengers »


Publié le 13 juil. 2016 15:00:00

 

Face aux poids lourds du secteur, Lapauw et Lavatec engrangent des marchés, notamment sur le segment de la blanchisserie hospitalière.

Comme nous l’explique le dirigeant de Lavatec, Olivier Bertin, les restructurations des secteurs linge sale dans l’hospitalier appellent de nouveaux investissements. « Lavatec vient d’obtenir le marché de la blanchisserie de Chartres (GIP CTT 28) pour près de 800 000 € pour un convoyeur aérien de linge sale non trié, trié et stations de tri. Ceci confirme le très bon rapport qualité prix et le savoir-faire de Lavatec dans ce domaine puisque cette commande fait suite à celle de Strasbourg (850 000 €), Lille (780 000 €) et Quimper (1 000 000 €), toujours pour ces mêmes secteurs linge sale ».

Lapauw n’est pas en reste. Récemment, sur les quatre propositions reçues lors de la publication de son appel d’offres, le centre hospitalier de Tournon sur Rhône (07) a retenu celle de ce fabricant qui s’adjuge ainsi un marché de près de 219 000 euros.

Pour mémoire, il s’agissait d’équiper la blanchisserie du site d’un train de repassage complet, incluant comme de coutume la fourniture, l’installation, la mise en service et la formation du personnel.

 

Partager l'article