Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Location-entretien. L’ETSA fête ses 25 ans


Publié le 20 mai 2019 10:34:11

 

Le 8 novembre 1994, huit sociétés visionnaires (Bardusch, BET, CWS, Elis, Euroblan, Lindström, Mewa et Berendsen) créaient une nouvelle association européenne représentant les dirigeants du secteur des services textiles. Alors qu’elle fête aujourd’hui ses 25 ans, l’ETSA (European Textile Services Association) compte désormais dans ses rangs 36 membres : sociétés de location de textiles leaders sur le marché, fournisseurs de détergents, de tissus, de vêtements et de machines, associations nationales et instituts de recherche. Un développement à l’image du marché du secteur des services textiles, aujourd'hui acteur majeur de l'économie européenne avec un chiffre d'affaires annuel supérieur à 12 milliards d'euros, employant 135 000 personnes dans l'UE et pouvant atteindre jusqu'à 46 milliards d'euros en Europe. « La société de conseil Deloitte a calculé que le potentiel de notre marché européen était de 46 milliards d’euros, alors que le chiffre d’affaires du secteur des services textiles pour l’Europe représente environ 12 milliards d’euros », expliqueThomas Krautschneider, président de l’ETSA et directeur général de Salesianer Miettex en Autriche. « Il existe d’énormes possibilités de croissance future. Que ce soit pour les maisons de santé et les maisons de retraite, les vêtements de travail et de protection, les textiles ultra-propres (salles blanches), le linge de restaurant et d'hôtel, les tapis, les rouleaux d'essuie-mains, les blouses réutilisables ... De plus en plus d’entreprises se concentrent sur leur cœur de métier et confient la sélection de leurs textiles, leur entretien et la maintenance à des professionnels… »

25 ans plus tard, les huit membres fondateurs se disent fiers de ce qui a été accompli dans ce forum de coopération. « Nous attendons avec impatience 25 années supplémentaires de coopération et de développement fructueux de notre industrie pour répondre aux besoins en constante évolution de nos clients ! » C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’a eu lieu la conférence biennale de l’ETSA à Dublin les 14 et 15 mai 2019, réunissant une centaine de dirigeants du secteur. Cette édition s’est concentrée sur les défis et les opportunités à venir : « Le monde numérique d’aujourd’hui et les structures industrielles en mutation ; renforcer davantage la durabilité ; comment les décideurs politiques peuvent-ils inciter à des pratiques commerciales plus durables ; pourquoi les entreprises et les employés n’ont pas besoin de posséder leurs propres textiles ; comment continuer à s’éloigner de la mentalité d’achat et de gaspillage ; vaincre l'obsolescence programmée en concevant des textiles durables, faciles à entretenir, faciles à réparer, à réutiliser et à recycler… En un mot, aider nos clients à faire la transition d’une économie linéaire (utilisation et élimination) à une économie circulaire durable (conception, utilisation, maintenance, réparation et recyclage). Les services textiles sont intrinsèquement circulaires. En louant leurs textiles, les clients peuvent laisser derrière eux les mentalités d’achat et de jetable ! »

L’occasion de rappeler qu’en 25 ans, de nombreux changements sont intervenus dans l'industrie des services textiles, à commencer par la prise en compte forte de la durabilité. « La consommation de ressources dans les blanchisseries a été considérablement réduite en termes d’électricité, d’eau, de gaz et de détergents. L'utilisation de moins de ressources a été l'une des priorités de l'ETSA pour des raisons environnementales et d'efficacité au cours de nos 25 années d'existence. Et cela reste l’une de nos priorités aujourd’hui. Il y a aussi une tendance générale à la sous-traitance qui s’est développée, d’autant que les exigences et réglementations en matière d'hygiène et de sécurité sont de plus en plus strictes. Enfin, on note que les entreprises attachent de plus en plus d’importance à leur image : uniformes propres et bien repassés, etc. ».

Tous les signaux sont donc au vert pour que le secteur de la location-entretien maintienne et poursuive sa croissance !

 

Partager l'article