Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Pressing. Le Lavoir Moderne lève 5 millions d’euros


Publié le 13 févr. 2019 20:13:34

 

Dans le cadre de son développement, le Lavoir Moderne vient de boucler une levée de fonds de 5 millions d’euros et s’apprête à lever 20 millions supplémentaires d’ici fin 2019. Pour la start-up lancée en 2014 et dont le modèle vise à remplacer les pressings du centre-ville par de grands Lavoirs situés hors agglomération en assurant une livraison à domicile en 30 minutes seulement, l’aventure s’accélère et prend une forte ampleur.
La levée de fonds de 5 millions d’euros a déjà été souscrite à 2 millions d’euros auprès d’investisseurs privés comme Denis Duverne (président du directoire d’Axa), Eric de Bettignies (président d’Advancy Consulting) ou Guy Vitally (président d’Eylativ). Elle se poursuit auprès d’autres investisseurs privés et de family offices qui, face à un environnement boursier soulevant des inquiétudes, sont désireux d’investir dans l’économie réelle : « Quel que soit le contexte économique ou politique, les gens continueront à faire repasser leurs chemises. Proposer ce service deux fois moins cher que le marché, avec du service en plus et de meilleures marges, est notre principal atout », déclarent les co-fondateurs, Alphadio Olory-Togbé et Pierre-Henri Canonne.
La levée de fonds en cours permettra d’arriver à l’équilibre en fin d’exercice grâce à la mise en service en mars d’une unité de production de 3 500 m2 dans le Val d’Oise (95) et le lancement d’une gigafactory de 15 000 m2 opérationnelle dans la même région en 2020. La nouvelle usine permettra au Lavoir Moderne d’étendre le service à la banlieue parisienne, avant de se développer dans les plus grandes capitales européennes. Car après ce tour de table de 5 millions d’euros, le Lavoir Moderne s’apprête à lever 20 millions d’euros supplémentaires en décembre 2019 notamment pour son développement en dehors de nos frontières. La start-up parisienne prévoit d’installer le service dans plusieurs capitales européennes comme Londres ou Berlin. « Une fois lancé à l’international, le business modèle du Lavoir Moderne reste le même qu’en France. Pour assurer un niveau de service extrêmement élevé tout en maintenant des coûts et des tarifs bas, Lavoir Moderne a recours à la robotique, l’intelligence artificielle ou encore des technos de pointe en matière de traçabilité. » La start-up parisienne prévoit de s’exporter notamment par le biais d’acquisitions.

 

Partager l'article