Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Pressing Privé, un nouveau venu sur la place bordelaise


Publié le 25 févr. 2015 17:45:00

 

« En proposant une alternative au pressing traditionnel, qui allie technologie et écologie, Pressing privé entend réinventer la manière dont les gens utilisent le pressing. »

C’est en ces termes que Nicolas Masteau détaille son concept, imaginé avec son collaborateur Jean-Baptiste Manet, et implanté depuis le mois de septembre à Bordeaux. « Le pressing est un secteur qui n’a pas vraiment évolué depuis des décennies
et nous avons choisi de lui apporter de la nouveauté et de l’adapter aux habitudes de consommation actuelles », précise le fondateur. Partant du constat simple que la plupart des gens ont des journées très chargées et n’ont pas le temps de se rendre au pressing, Pressing privé a eu l’idée d’inverser les habitudes de consommation et de proposer un service disponible tous les jours et ce, jusque tard le soir, « aussi facile d’utilisation qu’efficace, le tout à des prix très accessibles et avec un service de qualité ». Le principe de fonctionnement de Pressing Privé est simple. Sur le site internet de la société (www.pressingprive.com), et après s’être inscrit gratuitement, le client sélectionne dans une liste les vêtements qu’il souhaite faire nettoyer. Puis il définit deux créneaux horaires, par tranche d’une demi-heure entre 18 heures et 22 h 30, où il se trouvera chez lui pour accueillir l’employé de Pressing Privé. Celui-ci passe récupérer les habits puis les rapporte 48 heures plus tard, propres et repassés. « En France, la tendance générale observée dans le monde du pressing est à une croissance de la demande de l’ordre de 40%, affirme Nicolas Masteau. J’ai coutume de dire que c’est le pressing qui doit s’adapter aux personnes actives et pas l’inverse. »

 

Partager l'article