Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

  • Safechem : Nouveau solvant Sensene de Safechem Nettoyage à sec / Innovations technologiques

    Un nouveau venu dans la gamme des alternatives au perchlo ! Safechem, filiale du groupe américain Dow, propose un nouveau solvant pour le nettoyage à sec nommé Sensene (prononcez Sensine). Le spécialiste a travaillé avec le fabricant de matériel italien Ilsa pour développer cette innovation, qui était présentée en exclusivité lors du dernier salon Texcare. Le projet aura mis environ trois ans et demi à voir le jour. « L’idée est de coupler efficacité et protection des textiles », explique Marc Quentin, responsable des ventes pour la France et le Benelux. « Adapté aux machines multi-solvants et hydrocarbures, le Sensene est à base d’alcools modifiés intrinsèquement biodégradables. » Le procédé revendique une formulation avec une faible toxicité aquatique et se veut donc « une solution écologique et responsable pour le nettoyage à sec ». Avec une distillation optimisée, Sensene affiche une consommation moins énergivore, un besoin de détachage réduit et une finition facilitée. D’après le fabricant, il ne laisse qu’une agréable odeur de propreté sur les tissus. « La formule chimique stable garde même votre laveuse propre en minimisant à la fois l’accumulation de bactéries et le développement de mauvaises odeurs. »

    www.safechem-europe.fr

    Caractéristiques techniques :

    Le procédé Sensene devrait être prochainement certifié NF. En attendant sa distribution officielle en France (le premier distributeur devrait être Romera), une quarantaine de pressings ont déjà été installé en Europe. Pour information, le point éclair est de 65° et la valeur KB de 161.
    A noter que le CTTN a produit un rapport sur cette innovation. L’étude de ses performances a porté sur les critères d’enlèvement des salissures, grisage et tenue des coloris, examinés en comparaison avec le perchlo et les hydrocarbures. « Le Sensene manifeste un pouvoir nettoyant élevé, supérieurs aux procédés comparés », indique le centre de recherche. « Sur les salissures grasses et pigmentaires sur la laine, le coton et le polyester, les tests d’enlèvement des salissures sont concluants. En matière de grisage, les résultats obtenus sont proches de ceux du perchlo, et équivalents aux autres procédés en ce qui concerne la tenue des coloris. » NB : l’étude ne ciblait pas le comportement à l’entretien des articles textiles.

    Partager