Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

  • Gaches Chimie : Otek : réduire les coûts grâce à l’ozone Lavage / Autre

    Otek, c’est une nouvelle solution proposée par Gaches Chimie qui a pour maître-mot la réduction des coûts en blanchisserie, au service du résultat. Découverte d’un process où l’ozone donne le ton.
    L’ozone est utilisé par l’industrie en tant qu’amplificateur. C’est une source très active d’énergie qui remplace la chaleur en accélérant le travail de l’eau et des produits lessiviels dans le processus de lavage ainsi que dans la destruction des éléments minéraux et des produits chimiques.

    www.gaches.com

    Caractéristiques techniques :

    Comment ça marche ? L’ozone, ce sont en fait trois atomes pour chaque molécule d’oxygène au lieu de deux. Comme le gaz est instable, lors du cycle de lavage, l’atome supplémentaire se sépare et se recombine aux autres molécules chimiques, améliorant leurs propriétés et oxydant puis détruisant les éléments minéraux. L’ozone forme aussi des radicaux hydroxyles qui sont 3.000 fois plus puissants et 11 fois plus rapides que le chlore en ce qui concerne la désinfection.
    Par ailleurs, l’activité de l’ozone gonfle le tissage, relâchant les particules minérales incrustées et les dépôts chimiques, ce qui améliore la propreté, augmente la blancheur, accentue les couleurs et permet un haut niveau de désinfection.
    Le système de blanchissage Otek, déposé par Ozone Technologies, utilise des lampes à ultraviolet de 185 nanomètres pour séparer la molécule d’oxygène et former de petites quantités d’ozone. L’ozone est alors introduit dans la laveuse tout au long du cycle de lavage.
    Lancé en février 2013, le système équipe aujourd’hui une quarantaine de sites en France. Otek est distribué en Europe et au Maghreb.

    Partager