Toute l'actualité des professionnels de l'Entretien des Textiles

Quoi de neuf ?

Transport et manutention > Flotte de livraison 11 sept. 2014 13:16:39

Laurent Baltazar : Blanchisserie industrielle : Eco-L'eau, des véhicules hybrides qui roulent à l'eau

Grâce à Eco-L'eau, un simple système à eau, vous pouvez désormais faire de votre flotte de camions de livraison une flotte hybride : le résultat de l'assemblage d'un moteur thermique et d'un moteur à vapeur d'eau. Economies garanties (et estimables sur le site web) !
A l’origine du procédé, Laurent Baltazar, gérant de la société LBME. Son système s'adapte sur le moteur traditionnel de n'importe quel véhicule (camion, bateau, moto, etc.) et le transforme, grâce à de la vapeur d'eau, en moteur hybride. Une solution innovante, éco-responsable et économique !
Eco-L’eau fait la taille d'une grosse boîte de conserve et peut être installé dans le moteur, qu'il soit à essence ou Diesel, sous le capot, sans aucune transformation. Ainsi, vous pouvez transformer un véhicule "standard" en véhicule hybride, pour un prix très inférieur au prix d'un moteur hybride électrique. Le système n’affecte pas le moteur : l'amélioration de la combustion réduit considérablement les imbrûlés (fumées noires, rejet NOx et CO2), ce qui préserve l'huile moteur, les pistons et soupapes, réduit les dépôts de calamine et rallonge ainsi la durée de vie du moteur. De plus, le kit s'installe sans détériorer les équipements d'origine, sans modification mécanique. Question fiabilité, Eco-L’eau affiche déjà de belles références : AXIMA Réfrigération, COLAS & SCREG TP, des mairies… Le kit poids lourd est à 549 euros.

Caractéristiques techniques

Le procédé est le suivant :

1. Intégration d'une machine à vapeur d'eau dans le moteur

2. Injection de vapeur d'eau dans les cylindres

Le kit Eco L’eau injecte de l’eau de pluie dans l’air dégagé par le moteur, ce qui a pour effet de diluer la vapeur d’eau. La température de combustion et les concentrations en oxygène sont ainsi réduites. C’est là qu’entre en jeu le réacteur-convecteur dont le but est de ne pas laisser le moteur aspirer l’air sec mais aussi l’air humide qui sera passé au préalable par le réservoir d’eau de pluie (ou bulleur).

Le gaz ainsi obtenu contient alors des gouttelettes d’eau à son arrivée dans le moteur. Grâce à sa revaporisation que l’on peut qualifier « d’endothermique », la température de combustion est considérablement réduite.

Laurent Baltazar

Email : direction@auto-eco-leau.fr
Web : www.eco-leau.fr/livre-d-or

Partager

Annuaire

Trouvez les prestataires de l'Entretien des Textiles

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur l'Entretien des Textiles.