Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Emballage du linge. Plastica reprend SES


Publié le 22 sept. 2020 17:16:00

 

Les 36 salariés de SES (Stefany Emballages Services), le fabricant de sacs et d'emballages plastiques installé en Haute-Loire, sont soulagés : le projet de reprise de leur entreprise placée en redressement judiciaire depuis septembre 2019 a enfin abouti.

Pour rappel, le tribunal de commerce du Puy-en-Velay avait opté en janvier 2020 pour le projet de reprise de Leygatech, projet qui ne réembauchait que la moitié des 35 salariés. Ces derniers étaient montés au créneau et s’étaient majoritairement mis en grève. Suite à l’appel du Parquet, c’est finalement le groupe ivoirien Plastica qui a repris le site depuis le 30 mars. Et bonne nouvelle, l’ensemble des salariés aussi !

Première implantation en Europe

De son côté, SES, bien connu sur les marchés du pressing et de la blanchisserie, revendique également la production des trois quarts des sacs de prélèvements biologiques destinés au marché français de la santé. La PME, qui réalise 8 millions d’euros de chiffre d’affaires, travaille aussi pour l'industrie agroalimentaire. Des arguments solides qui ont piqué l’intérêt de Plastica. Basé à Abidjan, le groupe, l’un des leaders de la plasturgie en Afrique de l’Ouest, a réalisé l’an dernier près de 45 millions d’euros de chiffre d’affaires et 30 000 tonnes de produits plastiques sont fabriqués dans ses unités de production de Côte d’Ivoire et du Togo. Il prévoit d’investir 15 millions d'euros sur trois ans sur le site de sa nouvelle implantation dans l’Hexagone, rebaptisé Plastica France.

 

Partager l'article