Espace abonné
Mon panier
 

Toute l'actualités de l'entretien pro des textiles : blanchisseries, pressings

 

Prévu du 20 au 24 juin 2020 à Francfort, le salon international de l’entretien textile, Texcare, tourne déjà à plein régime. Les préparatifs vont bon train, et tous les leaders du marché s’y sont d’ores et déjà inscrits. Une nette augmentation de la surface d’exposition par rapport à la précédente manifestation est à souligner. D’ailleurs, cette édition occupera les halls 8 et 9 – comme pour la première fois en 2016. Kerstin Horaczek, directrice des Salons techniques de Messe Frankfurt Exhibition, explique : « Lors de la prochaine manifestation, nous utiliserons le potentiel d’extension que nous offre en particulier le hall 9.0, ce qui nous permet de réagir efficacement aux développements du marché, par exemple le boom des solutions informatiques ou logistiques. » La blanchisserie 4.0 reste en effet un moteur d’innovation dans le secteur. La tendance passe du numérique à l’intelligence artificielle, tandis que machines et textiles communiquent pour s’organiser entre eux sur la base d’un flux intelligent de données et en utilisant la radio-identification (RFID) ainsi que la robotique. Elgar Straub, managing director de l’association professionnelle VDMA, confirme : « La digitalisation a déjà atteint un niveau élevé dans le domaine de l’entretien des textiles – surtout dans les processus logistiques. L’industrie présentera d’ailleurs à Texcare International en juin prochain de multiples innovations qui vont encore plus loin et répondent aux exigences d’une Smart Factory. »

Nul doute donc que l’édition 2020 sera aux couleurs de la digitalisation et de l’intelligence artificielle. Une thématique qui ne manquera pas de susciter l’intérêt des blanchisseurs français et de piquer la curiosité des visiteurs, les progrès en la matière étant continus et le déploiement sur le marché de l’Hexagone en plein boom. Une dizaine de fabricants tricolores ont d’ailleurs d’ores et déjà décidé d’aller présenter leur savoir-faire et leurs produits à Francfort : Inforum, Danube, Boldoduc, Deren, LM Control, Servitex, Invengo, TGL, Ubisolutions, US Lab, AVS FBI…

En ce qui concerne la conception thématique de la conférence, Messe Frankfurt collabore étroitement avec l’Association allemande des professionnels de l’entretien des textiles (Deutscher Textilreinigungs-Verband – DTV), l’Association VDMA Textile Care, Fabric and Leather Technologies et d’autres partenaires. Des remises de prix, des concours et un défilé de mode viendront compléter le programme du Salon. A suivre donc.

 

Santalys blanchisserie, groupement de coopération sanitaire (GCS) traitant le linge des principaux établissements hospitaliers du Var, a célébré début juillet ses 40 ans.

Le GCS, qui regroupe 14 adhérents, nettoie quelque 3 700 tonnes de linge par an, soit 15 tonnes par jour, dont 7 500 draps et 8 000 vêtements de travail. Il emploie 84 agents et s'appuie sur une flotte de 7 camions.

Le groupement privilégie le service de location-entretien. Les achats s’appuient sur les opérateurs nationaux (UniHa) et impliquent les adhérents dans une démarche collaborative.

Santalys s’inscrit par ailleurs dans une démarche active pour maîtriser ses consommations en eau, gaz et électricité, et renouvelle ses équipements les plus anciens régulièrement, ce qui contribue à cette baisse constante des besoins et des consommations énergétiques. 40 ans, mais toujours alerte et dynamique !

 

Location-entretien. Le groupe Dieuzy en deuil


Publié le 18 sept. 2019 09:16:00

 

Le monde de la blanchisserie et de la location-entretien a perdu cet été une figure de la profession. Jean-Michel Dieuzy, directeur du groupe Dieuzy (Dieuzy Frères Sa, Euro-blanc service, Dieuzy Picardie et SGHS) de 1972 à 2016, s’en est allé le 21 août 2019.

Né le 18 mars 1951 à Epinay sur Seine, il grandit à Villerville dans le Calvados. Amateur de bonne cuisine, à 17 ans, il passe son CAP de cuisinier et exerce son métier pendant plusieurs années à Honfleur. C’est en 1972, au retour de son service militaire dans les parachutistes, qu’il entre dans la blanchisserie familiale pour une saison. Il y passera finalement 45 années de sa vie au cours desquelles son ambition, sa clairvoyance et son humanité auront permis le développement et la pérennité de l’entreprise Dieuzy sur les trois usines de Saint Gatien, Vire et Moreuil.

Attaché à la dynamique de sa région, et passionné par son activité de chef d’entreprise, Jean-Michel a intégré le tribunal de commerce en tant que juge consulaire puis vice-président pendant plus de 10 ans. Il était également connu au travers de sa passion pour la nature et la chasse, passion pour laquelle il prenait un plaisir immense à donner de son temps.

Tout au long de sa vie personnelle et professionnelle, il a développé des relations sincères et parfois chères à son cœur. Il laisse derrière lui un vide immense. L’ensemble de la rédaction et nombre de ses pairs tiennent à lui rendre l’hommage qui lui revient et présentent à son épouse, ses filles et ses proches, leurs sincères condoléances.

 

En application de l'article L. 2261-15 du code du travail, la ministre du travail envisage de prendre un arrêté tendant à rendre obligatoires, pour tous les employeurs et tous les salariés entrant dans son champ d'application, les dispositions de l’avenant du 25 avril 2018 relatif aux barèmes conventionnels de salaires applicables au 1er janvier 2018 conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la blanchisserie, laverie, location de linge, nettoyage à sec, pressing et teinturerie.

Cet avenant, signé par la Fédération française des pressings et blanchisserie (FFPB), le Groupement des entreprises industrielles de services textiles (GEIST) et une organisation syndicale de salariés intéressée rattachée à la CFTC, pourra être consulté en direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi. Dans un délai de quinze jours, les organisations professionnelles et toute personne intéressée sont priées de faire connaître leurs observations et avis au sujet de la généralisation envisagée.
Leurs communications devront être adressées au ministère du travail (DGT, bureau RT 2), 39-43, quai André-Citroën, 75902 Paris Cedex 15.
Dans un délai d'un mois, les organisations professionnelles d'employeurs reconnues représentatives au niveau de l'avenant peuvent s'opposer à son extension. L'opposition écrite et motivée est notifiée et déposée dans les conditions prévues par les articles L. 2231-5 et L. 2231-6 du code du travail.

 

Rendez-vous annuel incontournable pour les blanchisseries hospitalières, les journées d’étude de l’URBH (Union des reponsables de blanchisseries hospitalières) auront lieu du mercredi 9 au vendredi 11 octobre 2019, à Saint-Etienne. A cette occasion, Ecolab prévoit de dévoiler sur son stand ses nouvelles approches et ses dernières innovations : « Digitalisation, la santé au-delà du lavage, notre boîte à Coucou et une super tombola ! De jolis lots seront à gagner avec des cadeaux pour tout le monde », indique le fabricant.