Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Location-entretien. Rythme d’acquisitions toujours soutenu chez Elis


Publié le 16 janv. 2019 15:42:15

 

Le leader du marché de la location-entretien textile continue de se tailler la part du lion. Juste avant noël, Elis a annoncé le rachat du colombien Metropolitana. Avec un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros réalisé en 2017 et ses deux usines, ce groupe familial permet à Elis de densifier son réseau existant dans la région de Bogota, et de se développer sur les secteurs de l’hôtellerie et de l’industrie où le géant blanc était jusqu’alors moins présent. « L’acquisition de Metropolitana constitue une étape supplémentaire dans le processus de création d’un acteur de référence sur le marché colombien. Metropolitana complète le réseau existant d’Elis dans le secteur de la santé et apporte de nouvelles opportunités dans l’hôtellerie et l’industrie, secteurs encore peu externalisés dans le pays », note Xavier Martiré, président du directoire d’Elis.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, le leader vient également de mettre la main sur un autre groupe familial, au Danemark cette fois : A-Vask. Objectif : renforcer les positions d’Elis dans ce pays. L’entreprise dispose de deux usines multiservices à Aabenraa (sud du Danemark) et à Taastrup (région de Copenhague) avec une clientèle dans le secteur de l’hôtellerie et le secteur public. A-Vask a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 8 millions d’euros.

Implanté dans 28 pays, Elis emploie aujourd’hui près de 50 000 salariés (dont 11 000 dans l’Hexagone). Avec plus de 440 blanchisseries dans le monde, dont une soixantaine en France, et plus de 400 000 clients, le groupe devrait réaliser 3,2 Mds€ de chiffre d’affaires cette année, dont un tiers en France. Désormais, son regard se tourne vers l’Asie, où il est encore absent. Mais dans un récent entretien accordé à nos confrères du Parisien, Xavier Martiré ne cache pas y « prospecter », mais à plus long terme.

 

Partager l'article