Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Etude de marché

Pressing, cinq villes françaises parmi les plus chères du monde


Publié le 29 mai 2018 15:34:54

 

C’est en se basant sur le coût moyen constaté pour le nettoyage d’un costume que le service de pressing à domicile Zipjet a établi le classement des villes les plus chères du monde pour les pressings. Nice, Paris et Marseille arrivent dans les trente premières. Des résultats qui sont autant d’outils pour les jeunes professionnels à la recherche d'une nouvelle ville, à la fois lucrative et abordable, où installer leurs services. « Prenons l’exemple de Genève et Copenhague, dont les données montrent que, malgré le coût élevé des services de pressing, ces villes offrent également des salaires plus importants », détaille Florian Färber, fondateur de Zipjet.

« Certaines villes, en particulier les capitales, sont emblématiques pour leurs quartiers d'affaires, souvent associés au port du costume. Pour beaucoup d’entre nous, le costume est également de rigueur dans notre quotidien au travail. C’est pourquoi chez Zipjet nous nous sommes demandé comment les services entourant le port du costume contribuaient au commerce mondial. Le coût du nettoyage à sec d'un costume diffère-t-il selon les pays ? Les prix sont-ils plus compétitifs dans les villes davantage fréquentées par les hommes d’affaire, ou bien augmentent-ils en raison d’une demande importante ? Dans le cadre de cette étude, nous n’avons pas seulement décidé de comprendre dans quelle mesure le coût du nettoyage à sec varie-t-il d’un pays à un autre, mais aussi de mesurer comment les services de pressing contribuent-ils à l'économie dans son ensemble. »

Choix méthodologiques
Cette étude débute par la sélection de 100 villes dans le monde, en se concentrant sur les capitales, les villes abritant des centres financiers et autres quartiers d’affaires. « Pour connaître le coût du nettoyage à sec d'un costume, nous avons examiné le prix moyen du pressing des costumes 2 et 3 pièces dans chacune des villes, nettoyés en tant qu’ensemble ou par articles séparés. Une fois le prix moyen déterminé, nous avons calculé son écart par rapport à la moyenne, pour savoir dans quelle mesure le service de la ville analysée était plus ou moins cher par rapport aux autres villes. L'indice final classe les services de pressing du plus cher au moins cher. »

« Afin de donner à l’étude une perspective plus humaine, nous avons par la suite calculé le nombre d’heures requises pour qu’une personne rémunérée au salaire minimum puisse s’offrir le nettoyage d’un costume. Enfin, pour interpréter la part des bénéfices que les entreprises de pressing apportent à leur économie, nous avons calculé combien chaque pays dépense dans le nettoyage de leurs costumes par an. Pour ce faire, nous avons multiplié le coût du nettoyage à sec par le nombre total de professionnels susceptibles de porter des costumes régulièrement (banquiers, avocats, courtiers d'assurance, politiciens…). Ainsi nous avons eu une indication des bénéfices globaux nationaux engendrés. »

« Pour les villes traditionnellement axées business, comme Oslo, Helsinki ou Zurich, notre étude a montré que les citoyens payent environ 13 à 30% plus cher pour le pressing de leurs costumes, par rapport au reste du monde. Bien que vous puissiez considérer cela comme une « taxe costume », nos données montrent également que, comme les salaires sont plus élevés dans ces pays, il faudrait seulement une à trois heures de travail pour s’offrir un tel service. »

Le top 3 des villes les plus chères
Oslo (Norvège) se place sur la première marche du podium international avec un budget de 42,16 euros, soit 31,04% de plus que la moyenne mondiale, pour un costume. Pour un Norvégien touchant le salaire minimum, cela équivaut à deux heures et demie de travail.

La deuxième marche du podium revient à Helsinki (Finlande) avec un coût de 33,33 euros, une différence de 22,21%. Un Finlandais doit travailler plus de trois heures pour s’offrir ce genre de service. La ville de Göteborg (Suède) prend la dernière marche du podium. Le pressing pour un costume 2 ou 3 pièces coûte 28,46 euros.

Nice arrive en 16e position, avec un prix de nettoyage d’un costume affiché à 17,17 €, tandis que Paris se place 22e position (14,33 €) et Marseille en 27e position (13,20 €).

Retrouvez la méthodologie et les détails de l’étude sur le site de Zipjet.