Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Pressing

Rentrée chargée pour la FFPB


Publié le 3 oct. 2017 10:13:58

 

L’actualité de l’instance représentative de la Profession est riche avec une rentrée qui s’annonce chargée et de nombreux dossiers en cours. Tour d’horizon avec Olivier Risse, président de la FFPB (Fédération française des pressings et laveries).

Pour bien démarrer cette rentrée, le site web du syndicat a été refondu. « Notre site a été totalement remanié pour apporter toujours plus d’informations, avec une partie accessible à tous, y compris à la clientèle des pressings, et une partie accessible à nos seuls adhérents (directement ou par le biais des Unions régionales), ou l’on retrouve tous les documents relatifs à notre profession. À noter que tous les adhérents, directs ou non, qui ont fourni leur adresse mail, reçoivent des alertes pour toute nouvelle information importante » entame Olivier Risse. Mais les plus gros chantiers restent à venir...

Les aides en question
L’Aquabonus est terminé. « Il nous est proposé de signer une Cno (Convention nationale d’objectif), un dispositif beaucoup plus lourd et contraignant pour le bénéficiaire, mais aussi pour la FFPB ; nous sommes au début des négociations pour sa mise en place prévue pour 2018 », prévient Olivier Risse. La cellule animation de la FFPB a tout de même permis d'accompagner les professionnels dans leur conversion Elle continue par ailleurs à se mobiliser. « L’objectif actuel est de pérenniser ce qui a été acquis, voire de le prolonger. L’arrivée de Nicolas Hulot n’est pas des plus rassurantes, mais à ce jour nous avons tout de même réussi à obtenir environ 30 millions d’euros », rappelle le président.

Le perchlo, toujours au cœur des débats
Concernant la recommandation sur la prévention des risques liés au nettoyage des textiles et principe de substitution au perchloroéthylène, il s'agit désormais pour les Carsat de définir des méthodes et des règles dans l’utilisation des techniques de nettoyage, y compris l’aquanettoyage. « Des heures de négociation avec, en face de nous, la CGT, FO, la CFDT bien conditionnées pour rejeter nos objections – il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un organisme paritaire ; le document est aujourd’hui validé et nous avons réussi à le rendre acceptable. Il devrait être bientôt disponible », souligne Olivier Risse. La recommandation sur l’utilisation des machines de nettoyage, solvant et aqua cristallise aussi l'attention : « Là encore, un gros travail est à fournir car ce document est la base technique de tous les autres qui s’y réfèrent. Il est la caution scientifique. Nous sommes, en revanche, chez des gens pragmatiques. Nous avons, par exemple, obtenu un abaissement des débits de ventilation à des niveaux acceptables, ou un encoffrement des machines au perchlo uniquement, et encore dans des cas particuliers. Ce document est en cours d’élaboration », explique Olivier Risse.