Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Textile. France terre textile lance sa nouvelle campagne « LOWCOST ou LOCAL ? »


Publié le 20 mai 2019 10:20:21

 

La Fédération France terre textile lance une campagne de sensibilisation. Avec l’accroche « LOWCOST ou LOCAL ? », elle illustre par des exemples concrets les engagements des entreprises agréées parmi lesquelles certaines sont fournisseurs des loueurs de linge (Garnier-Thiebaut, Standard Textile Production France, Tissus Gisèle-TGL…) et milite pour une production textile française, garante de qualité et d’éthique.

« Cette campagne a pour objectif d’éduquer le consommateur aux conséquences de ses actes d’achat », explique Paul de Montclos, président de France terre textile. « Acheter un article textile, c’est déclencher concrètement toute une chaîne de conséquences qui dépassent le simple article que l’on achète ». « Low Cost ou Local » est un moyen de susciter la discussion avec les consommateurs mais aussi les élus, les donneurs d’ordre et les leaders d’opinion.

« Le consommateur sait plus ou moins précisément que les conditions de travail dans certains pays ne sont pas très bonnes, que les salaires sont faibles, mais il ne mesure pas les différences gigantesques qui peuvent exister entre les conditions de travail ici et ailleurs dans le monde ! », analyse Paul de Montclos.

Dans un contexte où le consommateur demande plus de transparence sur les produits qu’il achète, France terre textile répond à sa demande par une campagne illustrée. A travers cinq situations courantes de travail dans la filière textile, il met en relief de manière dichotomique les situations dans des pays « low cost » versus en France. Pas besoin de décryptage, la juxtaposition des photos se suffit à elle-même. Elles sont choquantes de vérité mais issues de véritables situations de travail. Elles permettent de traduire une réalité concrète des différences de traitement au travail. Car même si des efforts ont été faits après l’effondrement du Rana Plazza en 2013, il reste encore un gouffre entre l’exemplarité des entreprises françaises, soumises à des normes exigeantes, et les pratiques des entreprises dans les pays low cost.

Donc pour mieux agir, le consommateur doit savoir : savoir qu’acheter moins cher, ça a un prix, le plus souvent humain. En imposant que plus des 3/4 des opérations de production soient réalisées en France, le label France terre textile offre au consommateur la garantie de valeurs éthiques et écologiques induites par une fabrication française. Il peut donc devenir un véritable repère pour celui qui souhaite mettre en adéquation ses valeurs et ses achats.  

En auditant toute la chaîne de production : filateurs, tisseurs, tricoteurs, ennoblisseurs, teinturiers et ateliers de confection, il garantit plus qu’une production française, il garantit une production socialement et environnementalement engagée de toute une filière. Paul de Montclos conclut : « Je pense que seule une prise de conscience collective, forte, permettra de soutenir le modèle économique de notre filière, basé sur une production locale et responsable. Nous formons nos collaborateurs pour 10-15-20 ans. C’est un investissement pour l’avenir, à nous de choisir quel avenir nous souhaitons façonner pour les générations futures. »

 

Partager l'article