Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Textile. Le site de Poyet Motte partiellement détruit par un incendie


Publié le 26 nov. 2019 13:41:48

 

Le 19 novembre dernier, un incendie a détruit un entrepôt de Poyet Motte, le feu s’étant malheureusement propagé sur un secteur de la production. Situé à Cours (69), ce spécialiste reconnu du linge de maison est un des rares fabricants français de couvertures.

Le feu s’est déclaré dans l’espace de stockage des produits finis (laine, polyester, courtelle) qui se situait au-dessus de la zone de préparation. En revanche, l’atelier de tissage n’a pas été endommagé.  L’origine de l’incendie demeure, à ce jour, inconnue.

Sur les 40 000 m2 du site, seuls 10 000 m2 ont été détruits, ce qui permet la poursuite de l’activité. « Si nous avons perdu des équipements de valeur, la première des choses dont nous devons nous féliciter, c’est qu’il n’y a eu aucun blessé à déplorer, a déclaré Alain Couble, président du groupe. La partie fabrication, qui correspond au tiers du chiffre d’affaires annuel de Poyet Motte, est actuellement à l’arrêt, tandis que la partie négoce Collectivité Santé, qui représente, elle, deux-tiers du C.A., n’est absolument pas touchée. Une trentaine de personnes ont été malheureusement placées en activité partielle, mais nous espérons revenir à une situation normale dans les semaines à venir. »

Le groupe ACF déjà constitué des sociétés Poyet Motte, Toison d’Or (2009), Domiva- puériculture (2015), Lamy (2017), a racheté Bastié, confectionneur de vêtements de travail, le mois dernier. Il diffuse ses articles auprès du grand public, via la grande distribution, mais également auprès des professionnels de santé (hôpitaux, blanchisseries, EHPAD...).

Le groupe annonce pour 2019 un chiffre d’affaires prévisionnel de 22 millions. La partie détruite représente 3 millions, soit moins de 15 %. « Touchés, mais pas coulés » sont les maîtres-mots de son président Alain Couble.

 

Partager l'article