Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Textiles professionnels. Renaissance textile : une solution inédite de recyclage


Publié le 12 juil. 2021 15:41:32

 

« Renaissance Textile », c’est une plateforme française de recyclage textile à destination de la filière qui va voir le jour dans les prochains mois. Cette entreprise à mission doit démarrer l’activité de production début 2022. Créée à l’initiative de trois industriels du textile, Renaissance Textile souhaite répondre aux enjeux de recyclage et de traitement des textiles en fin de vie. Ce projet ambitieux ne peut être que collectif, aussi Renaissance Textile propose aux industriels du textile de les rejoindre et d’entrer au capital de la joint-venture d’économie sociale et solidaire afin d’apporter leurs valeurs ajoutées et d’amplifier l’exploitation de la plateforme.

Dans un premier temps, Renaissance Textile offrira une solution de recyclage de textiles professionnels de santé et de l’agroalimentaire, aujourd’hui oubliés des circuits, et qui présentent l’avantage d’offrir un gisement « uniforme » et une facilité de collecte.

Les fibres produites par cette nouvelle unité industrielle constitueront, au départ à hauteur de 20 à 30 %, une matière première secondaire pour de nouveaux produits textiles de caractéristiques et d’exigences techniques identiques. 

Une fois la plateforme bien lancée et ce recyclage optimisé, Renaissance Textile s’intéressera aux vêtements de prêt-à-porter qui nécessitent d’autres investissements, notamment, pour maîtriser le tri, une étape complexe. 

L’entreprise créera 80 emplois et une centaine en indirect, en priorité, des personnes éloignées de l’emploi. L’usine basée à Laval sera équipée d’une ligne d’effilochage. A terme, trois lignes d’effilochage permettront de traiter 10 000 tonnes de textile par an.

Les trois membres fondateurs du projet, les producteurs de tissus TDV Industries, les Tissages de Charlieu et Mulliez Flory, fabricant de vêtements professionnels, engagés de longue date en faveur de l’économie circulaire, espèrent rallier de nombreux partenaires et insistent sur l’engagement collectif que Renaissance nécessite.

(Source : Union des Industries Textiles)

 

Partager l'article