Toute l'actualité des professionnels de l'Entretien des Textiles

Actualités

BLANCHISSERIES INDUSTRIELLES & HOSPITALIERES 18 janv. 2022 16:37:00

Le maire de Thonon se bat contre la délocalisation de la blanchisserie hospitalière

Le maire de Thonon se bat contre la délocalisation de la blanchisserie hospitalière

Équipement vétuste, capacité insuffisante, investissement trop onéreux, l’ARS a tranché : la blanchisserie des hôpitaux du Léman devra fermer au mois juillet 2022. Le linge devra donc partir à la blanchisserie hospitalière d’Annecy. Pour le maire de Thonon, Christophe Arminjon, « C’est une mauvaise décision pour le territoire d’un point de vue environnemental, social, financier et peut-être juridique. »

Quelle alternative ?

Pour maintenir l’activité sur le territoire, la mairie avait proposé de confier le linge de résident à l’APEI de Vongy, et le linge plat à une entreprise privée du secteur, suite à un appel d’offre. « Dans le Chablais, au moins deux blanchisseries en avaient la capacité. L’une d’entre elles a d’ailleurs fait des investissements et est en passe d’être habilitée pour recevoir du linge hospitalier.  Ce projet avait obtenu l’aval de la majorité des élus et des syndicats, à l’exception de FO qui voulait une solution publique. » L’élu a confié au journal le Messager qu’il estimait être victime des sur-investissements à Annecy. « L’ARS se présente comme le garant d’une bonne gestion, or elle a été défaillante dans celle de l’hôpital d’Annecy. Ce sont 200 millions d’euros qui ont été investis dans cet hôpital, après sa réalisation, notamment dans une blanchisserie surdimensionnée. Aujourd’hui, il faut rentabiliser cette blanchisserie et nous en sommes les victimes collatérales. »

Annuler la décision de l’ARS ?

« C’est un dossier qui est loin d’être terminé. Je suis déterminé », affirme Christophe Arminjon. Bien décidé à maintenir l’activité de traitement du linge localement, le maire a décidé d’employer les voies juridiques. Parmi les éléments de contestation, il pointe du doigt que les hôpitaux du Léman ne relève pas du même GHT (groupement hospitalier de territoire) et qu’il est donc nécessaire de recourir à un appel d’offre. Installée depuis 1988 dans la zone industrielle de Vongy à Thonon, la blanchisserie traite 3,5 à 4 tonnes de linge d’ établissements hospitaliers et d’Ehpads du Chalais. Elle emploie 18 salariés. Dans la nouvelle organisation, il est prévu que la majorité des salariés soient réaffectés au sein de l’hôpital, quatre ou cinq resteront au service du linge, dans une blanchisserie relais.

Sur le même thème :

Sur le même sujet

Vidéo du mois

VILLARD - Cabri et Roll monoblocs

Annuaire

Trouvez les prestataires de l'Entretien des Textiles

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur l'Entretien des Textiles.