Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Innovation. Une technologie pour « virobloquer » les textiles


Publié le 23 févr. 2021 16:00:50

 

Girbau et HeiQ ont décidé d’unir leurs forces pour « virobloquer » les vêtements et textiles par un nouveau processus de blanchissage. HeiQ, leader de l'innovation dans les matériaux fonctionnels, s’est en effet associé au fabricant de matériel de blanchisserie espagnol pour utiliser la technologie « HeiQ Viroblock NPJ03 » dans le processus de blanchisserie afin d'ajouter des effets antiviraux et antimicrobiens aux vêtements et aux textiles. La solution peut être appliquée aux services de blanchisserie industrielle ayant des clients issus notamment des secteurs de la santé, de l'hôtellerie et des secteurs de la fabrication alimentaire, où l'hygiène et la sécurité sont primordiales. L’hôpital barcelonais de Vic a déjà adopté la technologie, et HeiQ et Gibrau envisagent d’importer cette innovation dans les laveries.

La technologie textile suisse HeiQ Viroblock NPJ03 est l'une des premières à avoir prouvé son efficacité contre le SRAS-CoV-2 et a été appliquée par plus de 150 marques dans le monde à plus d'un milliard de masques. Fabriquée avec 100% d'ingrédients de qualité cosmétique, HeiQ Viroblock combine deux mécanismes d'attaque entraînant une destruction de plus de 99,99% des divers types de virus et de bactéries, d’après les tests effectués selon les normes ISO 18184 et ISO 20743.

Jusqu'à aujourd'hui, la technologie est appliquée aux textiles en suivant deux méthodes. La première consiste à l'ajouter au textile et à le fixer sur les fibres de manière permanente pendant le processus de fabrication du textile à l'usine avant qu'un tissu ne soit coupé et cousu en produits finis, tels que des vêtements, des draps et des serviettes. Pour les produits qui ne sont pas intrinsèquement issus du traitement de l'usine, on peut vaporiser la formulation diluée sur les produits finis et sécher à l'air. Les deux procédés transforment les textiles en une surface antivirale et antimicrobienne.

La deuxième méthode – et c’est nouveau - consiste à appliquer un traitement antiviral industriel réalisé pendant le processus de lavage, de sorte à offrir une protection supplémentaire aux vêtements lorsqu'ils sont déjà sur le marché. Cette nouvelle approche illustre le potentiel de cette technologie apte à devenir un produit de post-traitement pour les produits blanchis.

Dans le cadre de cette collaboration, Girbau se concentrera dans un premier temps sur une offre B2B, avec un accent particulier sur la protection antimicrobienne et antivirale renforcée des vêtements et textiles utilisés dans le secteur de la santé et de l'hôtellerie. « Je suis ravi du partenariat entre HeiQ et Girbau, car il représente une étape importante dans notre cheminement vers la création de solutions de traitement textile qui ont un impact positif sur les gens. Compte tenu des circonstances actuelles, les entreprises ont la responsabilité de proposer des solutions qui protègent leurs communautés. Ce partenariat est un autre saut positif en termes de différenciation de l’offre de Girbau dans le secteur de la blanchisserie. Il démontre une fois de plus comment deux entreprises innovantes peuvent contribuer à un monde meilleur en unissant leurs forces », déclare Serge Joris, président de Girbau. « Cette collaboration avec Girbau ouvre une nouvelle méthode pour ajouter des propriétés antivirales HeiQ Viroblock via un post-traitement aux produits textiles. Cela rend notre technologie antimicrobienne lauréate du Swiss Technology Award disponible pour protéger plus de textiles et profiter à plus de personnes », souligne pour sa part le co-fondateur et PDG du groupe HeiQ, Carlo Centonze.

 

Partager l'article