Toute l'actualité des professionnels de l'Entretien des Textiles

Actualités

21 oct. 2020 10:12:40

Pressing et blanchisserie. Évolution du fonds de solidarité et élargissement de l’accès au plan tourisme

Une bonne nouvelle qui était attendue par le secteur de l’entretien des textiles : les dispositifs de soutien aux entreprises impactées par la crise sanitaire évoluent. De nouvelles mesures ont été annoncées par Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, et Alain Griset le ministre délégué en charge des PME. Afin de soutenir les professionnels, le Gouvernement a en effet décidé d’élargir le plan tourisme, ouvert aux entreprises et associations des CHR-tourisme, de l'événementiel, du sport et de la culture,à de nouveaux bénéficiaires qui ont une activité fortement liée au tourisme ou à l’événementiel, et dont font désormais partie les pressings. « Pour le secteur de l’événementiel, les élargissements qui ont été décidés s’appuient sur un travail approfondi réalisé avec les acteurs du secteur », précise Bercy. L’annonce réjouit le président de la FFPB, Olivier Risse : « Je suis sincèrement heureux de cette annonce ; cela fait des mois que la FFPB met la pression sur le gouvernement en activant tous les canaux possibles, U2P, CNAMS, interventions directes auprès du ministre Alain Griset, et démontre la nécessité et l'urgence d'intégrer nos activités au sein des mesures prises pour le secteur du tourisme et de l’évènementiel. Nous avions très mal vécu le fait d'être dissociés des blanchisseries industrielles. Cette décision nous donne accès à toute une série de mesures qui vont permettre à de nombreux collègues de tenir dans l'attente du retour d'une activité normale. La FFPB continue par ailleurs son combat pour obtenir un engagement de l'Etat sur l'encadrement des loyers commerciaux et le report d'un an de l'obligation d'élimination des machines au perchlo dont la date arrive à échéance ce 31 décembre. Mais comme pour de nombreux secteurs, je sais que cette crise a déjà entraîné de nombreuses fermetures et que d'autres vont suivre. Il va falloir de la persévérance et de la volonté, faire preuve d'imagination pour assurer notre avenir ! »

Une prise en charge à 100% de l'activité partielle jusqu'à fin 2020

Pressings et blanchisseries pourront bénéficier du fonds de solidarité, de la prise en charge à 100% de l’activité partielle jusqu’à la fin de l’année 2020 et des exonérations de charges sur la période de février à mai 2020. Le fonds de solidarité sera élargi aux entreprises de moins de 50 salariés, sans condition de chiffre d’affaires, pour les secteurs faisant l’objet du plan de tourisme. Les conditions pour accéder au fonds de solidarité sont désormais :

- pour les entreprises qui justifient d’une perte supérieure à 50% de chiffre d’affaires, elles auront toujours accès au volet 1 du fonds de solidarité, dans sa forme actuelle, jusqu’à 1 500 euros par mois. 

- pour les entreprises qui justifient d’une perte de chiffre d’affaires supérieure à 70 % contre 80% auparavant, l’aide pourra s’élever jusqu’à 10 000 euros dans la limite de 60 % du chiffre d’affaires.

- pour les entreprises fermées administrativement, un versement d’une aide mensuelle au prorata temporis de la durée de fermeture égale au chiffre d’affaires mensuel de l’année N-1 dans la limite de 10 000 euros par mois.

Ces mesures sont opérationnelles à partir du jour où sont prises les restrictions sanitaires et le versement de l’aide interviendra à partir de la fin du mois d’octobre 2020.

TPE et PME fermées administrativement

Les TPE et les PME fermées administrativement ou les entreprises faisant l’objet de restriction horaire qui ont une perte de chiffre d’affaire supérieure à 50 % pourront bénéficier d’une exonération des cotisations sociales dues pendant toute la période de fermeture ou de restriction. En attendant que la mesure législative soit prise, les entreprises pourront faire la demande d’un report, pendant la période concernée.

L'activité partielle

Pour les secteurs S1 et ceux dépendant des secteurs S1, les secteurs S1bis du Plan tourisme, l'activité partielle est prise en charge à 100% jusqu’au 31 décembre 2020.

Sur le même sujet

En ce moment

Articles les plus lus

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur l'Entretien des Textiles.