Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Pressing, laverie et blanchisserie. Professionnels, quelles solutions face à la crise ?


Publié le 15 mars 2020 16:05:00

 

La crise du Coronavirus s’accroit et de nombreux secteurs d’activités subissent un ralentissement économique. Celui de l’entretien des textiles ne déroge pas : entre la baisse du taux de fréquentation des hôtels, les confinements, la peur et la méfiance, le niveau d’activité accuse pour certains un repli. Déjà affaibli par le mouvement des gilets jaunes, puis par les grèves contre la réforme des retraites, les professionnels du secteur vont devoir encaisser de nouveaux effets irrémédiables. Comme lors de la crise financière de 2008, les pouvoirs publics et les partenaires sociaux se doivent donc d’agir vite pour aider les chefs d’entreprise à se préparer, se mobiliser et se protéger.
L’allocution télévisée du président de la République vendredi s’est voulue rassurante sur ce point, et déjà Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, avait détaillé lundi dernier les mesures de soutien aux entreprises. « Nous voulons, avec Muriel Pénicaud, ministre du Travail, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, apporter aux chefs d'entreprises et aux salariés les réponses les plus concrètes possible pour accompagner chacun et faciliter un certain nombre de dispositifs. [...] Je pense à tous les petits commerçants, je pense aux artisans, je pense au secteur de l’hôtellerie, de la restauration, qui se posent beaucoup de questions sur leur activité, sur la chute du nombre de touristes. Je veux leur dire avec beaucoup de simplicité : nous sommes à vos côtés et nous répondrons aux attentes et aux besoins de tous les chefs d'entreprise français, sans exception, confrontés à cette crise sanitaire et à l'impact qu'elle peut avoir sur l'activité économique, sur l'activité quotidienne et sur leur vie avec leurs salariés. L'entreprise est un lieu de sécurité pour les salariés et elle doit le rester, même face à cette crise sanitaire. Je veux également vous dire qu'avec mes services, avec la direction générale du Trésor, avec la direction générale des Entreprises, nous assurons un suivi au jour le jour de l'impact de l'épidémie sur la croissance et sur l'économie française », Bruno le Maire.

Des mesures immédiates de soutien aux entreprises

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a donc mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises :
Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts) ;
Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
Un soutien de l’État et de la banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
La mobilisation de Bpifrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le médiateur des entreprises ;
La reconnaissance par l’État du Coronavirus comme un cas de force majeure pour ses marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Pour être accompagné dans vos démarches, vous pouvez contacter le référent unique de la DIRECCTE de votre région ou le référent unique des CCI et CMA (coordonnées ici).

Pour toute question, adressez-vous à la direction générale des Entreprises : covid.dge[@]finances.gouv.fr

 

Partager l'article