Espace abonné
Mon panier
 

Toute l'actualités de l'entretien pro des textiles : blanchisseries, pressings

 

Rien ne se perd, tout se transforme : Girbau Lab, la plate-forme d'innovation ouverte du groupe Girbau, et les étudiants d'Elisava, l'École universitaire de design et d'ingénierie de Barcelone, ont créé un nouveau matériau à partir de charpie, ces déchets textiles solides récupérés directement dans les filtres des séchoirs. Un nouvel atout pour l'économie circulaire dans la blanchisserie industrielle !

Baptisé « Clint », ce matériau polyvalent qui dispose d’une forme similaire à celle du carton pourrait remplacer les plastiques dans la fabrication de boîtiers de clés USB, ou être utilisé dans la papeterie ou l'emballage. La réutilisation des déchets de charpie, jusqu'ici ignorée et facteur de coût, permettra d’en minimiser l’impact environnemental et de favoriser un processus de blanchisserie durable. Une véritable innovation qui légitime l’enthousiasme du fabricant espagnol et des étudiants : « Clint est plus qu'un nouveau matériau - il fait partie d'un modèle circulaire qui représente le progrès dans le secteur de la blanchisserie, car il permet de réduire les déchets textiles et de leur donner de nouveaux usages. Les machines Girbau lavent environ 25 000 tonnes de linge par jour dans le monde entier et, en Catalogne, les blanchisseries industrielles devraient générer 1 500 kg de déchets par semaine, détaille le groupe. Clint représente une nouvelle étape vers un changement de mentalité pour se concentrer sur la durabilité, en renforçant les modèles circulaires pour réduire l'impact environnemental des activités industrielles. »

 

Vous êtes une TPME de l’industrie textile de moins de 250 salariés et vous souhaitez analyser, mesurer et intégrer les impacts liés à la crise sanitaire du Covid-19 au sein de votre organisation ? OPCO 2i a mis en place le DIAG RH-GPEC Covid-19, un dispositif d'accompagnement des entreprises qu’elle finance afin de les aider à s'organiser dans la relance de leur activité.

Ce nouveau service OPCO 2i, pris en charge à 100 %, propose aux dirigeants, managers et/ou encadrants, un accompagnement sur mesure et opérationnel pour leur permettre d’organiser et de structurer l’entreprise dans un contexte de reprise ou de réorientation de son activité dans un cadre de déconfinement et de sortie de crise progressive.

La prestation de diagnostic DIAG RH-GPEC Covid-19 vise entre autres à :

  • Faire un état des lieux de l’organisation et des mesures préventives mises en place et pour les adapter selon les scénarios d’évolution d’activité.
  • Organiser et structurer l’entreprise dans un contexte de reprise ou de réorientation de son activité dans un contexte de déconfinement. 
  • Intégrer une analyse et une gestion réactive de besoins de compétences permettant aux TPME de construire leurs actions de développement de compétences immédiates et à court termes.

Modalités de financement du DIAG RH-GPEC Covid-19 :

  • Financement à 100% jusqu’à un montant maximum de 1 000 € HT/jour pour les entreprises de moins de 250 salariés. 
  • Durée du diagnostic jusqu’ à 10 jours maximum

Fiche pratique et informations complémentaires à télécharger ici :
https://www.textile.fr/documents/1595231543_fiche-pratique-diag-covid.pdf

 

L’enseigne de laverie libre-service Wash’n Dry affiche des résultats fastes et prometteurs sur la période estivale. Implantations à Rennes, Alès, Aulnay-sous-Bois, Dieppe, Chateaudun, Levallois-Perret, Saint-Raphaël, Chatuzange-le-Goubet et Montlhéry, et dernièrement kiosque de lavage à Saintes en Charente Maritime : le concept Wash’ Dry cartonne avec plus de 800 créations depuis 1992. L’enseigne, qui n’est pas une franchise et appartient au groupe Armstrong France, continue donc de séduire les investisseurs, confortés par une expérience de 20 ans et un accompagnement de A à Z sur leurs projets.

Rappelons qu’Armstrong France œuvre également pour la branche collectivité, avec une activité qui s’étend de la crèche pour enfants jusqu’à l’industrie, et a également développé un concept de pressing, Aqua blue. Le groupe intervient également en laverie résidentielle.

https://www.washndry-concept.com

 

Afin de préserver les 103 000 salariés et 4 200 entreprises de la filière textile et habillement, l’Union des Industries Textiles (UIT) souhaite interpeller les pouvoirs publics sur l’importance d’un plan de soutien pour ce secteur qui innove et recrute. Elle lance une campagne de communication pour sensibiliser la population et les pouvoirs publics à l’importance de privilégier le textile français. Alors que les répercussions économiques de la crise continuent de se faire sentir, la filière et ses acteurs appellent désormais au soutien de tous dans leur relance. En effet, alors que ces derniers se sont mobilisés rapidement et efficacement ces derniers mois pour fabriquer des masques textiles durables et responsables, certains acheteurs ont importé des masques jetables d’autres pays.  La campagne s’articule donc autour d’une annonce et de six slogans, qui ont pour objectif d’interpellersur l’importance de l’achat français : un choix durable, de qualité, créateur d’emplois et gage de reconnaissance de l’engagement de toute une filière.

Par le biais de la campagne #JeSoutiensLeTextileFrancais, l’UIT a donc pour objectifs d’orienter les Français et les commanditaires (entreprises, collectivités et gouvernement) sur leurs choix et leurs intentions d’achats, mais également de soutenir des revendications plus larges : 

  • L’UIT demande une baisse des impôts de production et la suspension des charges sociales sur les salaires médians,dans le but d’améliorer la compétitivité des entreprises de la filière à court et moyen terme.
  • En tant que fournisseur des secteurs les plus impactés par la crise, la filière espère également l’obtention des compensations perçues par les entreprises très durement touchées (chômage partiel à 100% jusqu’en septembre, abattement de 2/3 du CFE…)
  • Enfin, l’UIT appelle à rediriger la commande publique via une clause favorisant le « made in local », et ainsi renforcer l’emploi dans nos territoires et les circuits courts de production. 

Pour en savoir plus : www.textile.fr/je-soutiens-le-textile-francais

 

Depuis plusieurs années, le e-salon réunissant fabricants et distributeurs de produits, matériels et accessoires, se développe sur le site internet d’Entretien Textile.

En complément des dossiers, présentations de nouveaux produits et comptes rendus de salons présents dans chacun de nos numéros en version papier et digitale, le e-salon demeure le lieu de rendez-vous permanent et privilégié des exposants et de leurs clients. Cet espace unique qui couvre tous les domaines et secteurs du marché de l’entretien textile offre de nombreux avantages :

  • un salon permanent ouvert 365 jours par an ;
  • la seule base produits et fabricants du secteur ;
  • des fiches techniques des produits, des vidéos, des brochures techniques.

Un salon complémentaire des sites de fabricants et des salons traditionnels, à (re)découvrir en 2020!

www.e-entretientextile.fr